dimanche 22 juin 2014

Carrie - Stephen King


Stephen King 
Carrie
Editions Le Livre de Poche
2013
282 pages
Genre Horreur/Thriller

Quatrième de couverture:

A dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, Carrie White vit un calvaire, victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté...
Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est compter sans l'aigreur et la mesquinerie des autres élèves.
Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?
Ce que j'en pense:

J'ai continué dans ma folie du moment qui est Stephen King et oui comme vous pouvez le constater après avoir lu "Shining" du même auteur je me suis fixée comme objectif de lire tout ses livres, maintenant j'en suis à deux !               OURAH !

Donc je vais commencer tout de suite par le point fort qui est également ce qui me plait le plus chez cet auteur, c'est son style d'écriture, cet façon particulière de présenter les choses, ces petits sous-entendus dissipé un peu partout, juste géniale !

Bon je dois avouer que j'ai préféré "Shining" que "Carrie" mais rien de grave, c'est juste que l'histoire de "Shining" est un peu plus entrainante.
En effet, on sait depuis le début ce qui va se passer, enfin à peu près, mais je n'aime pas savoir dès le début ce qui va se passer, j'aime être sous tensions à cause du suspens !
En quelque sorte nous avons le suspens parce qu'on sait ce qui va se passer mais on ne sais pas dans quelles conditions, mais cela ne suffit pas pour me tenir en haleine...

Depuis le début il y a des espèces de petits témoignage et coupure de journaux qui nous disent comme cela va se finir mais pas le comment ou pourquoi, j'ai bien aimé ces petites extraits même si cela rends le suspens moins prenant.

Ce livre contient beaucoup de thème, mais ceux qui en ressortent le plus sont ceux de l'adolescence et de la moquerie que certains peuvent subir à cette période là. Carrie est une jeune fille de 17 ans qui n'a pas confiance en elle et qui est un peu perdue et en plus elle subit constamment la moquerie de ces camarades qui la trouve bizarre. Et je pense que c'est un problème qui arrive à beaucoup d'adolescents de nos jours. Evidemment cette histoire est un cas extrême, mais dans l'ensemble le livre parle très bien des ce problème là et de ces conséquence.

Vient ensuite le personnage de Carrie que j'ai beaucoup apprécié, on s'attache forcément à elle vu toutes les épreuve qu'elle endure, entre les moqueries de ces camarades et les folies de sa mère, on en vient jusqu'à éprouver de la pitié, on envie que quelque chose de bien lui arrive mais quand cela arrive, BAHM ! Retournement de situation! Evidemment je ne vous en dirai pas plus...
Il y a également Tommy Ross que j'ai bien aimé, seul personne qui apprécie Carrie à sa juste valeur.
Tout les autres personnages, on ne peut que les détester à cause des misères qu'ils font à Carrie. 

Il y a juste une choses qui m'a perturbé, si je me souviens bien, il n'est pas dit dans le livre pourquoi ou bien qu'est ce qui a fait que Carrie soit détestée par tout le monde, mais je suppose que c'est à cause de sa mère qui est complément folle..

En bref, ce fût une bonne lecture, qui ce lit très vite, personnellement je l'ai lu en 14h; le temps de vol pour aller jusqu'à Brésil, donc je l'ai lu d'une traite et je ne me suis pas du tout ennuyée, même si le suspens n'était pas si insoutenable que ça.

PS: Il y a eu deux adaptions cinématographique, je vous mets donc les deux bandes-annonces ci-dessous!

Celle de 1976:

Et celle de 2013:


Et vous ? Les avez-vous lu ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Mik.