lundi 13 mai 2013

Appartement 16 - Adam Nevill

Adam Nevill, Appartement 16
Traduit de l'anglais par François Truchaud
Editions Bragelonne (2011)384 pages
Genre Thriller surnaturel 






Quatrième de couverture :

Certaines portes devraient toujours rester fermées…À Barrington House, un immeuble de grand standing dans un quartier chic de Londres, un appartement est inoccupé. Personne n’y entre, personne n’en sort. Et c’est comme ça depuis cinquante ans. Jusqu’au jour où Apryl, une jeune Américaine, débarque à Barrington House pour visiter l’appartement que lui a légué une mystérieuse grand-tante. Cette dernière, morte dans d’étranges circonstances, a laissé un journal intime où elle révèle avoir été impliquée dans des événements atroces et inexplicables, plusieurs décennies auparavant. Résolue à découvrir la vérité sur ce qui est arrivé à sa tante, Apryl commence à reconstituer l’histoire secrète de Barrington House. Une force maléfique habite l’immeuble et l’entrée de l’appartement seize donne sur quelque chose de terrifiant et d’inimaginable…

Ce que j'en pense :
De manière générale j'ai trouvé ce livre assez moyen.. 
L'histoire et les idées sont bonnes mais ce que je reproche principalement à ce livre c'est la façon dont certaines phrases sont formées je ne sais pas si c'est la traduction
qui veut cela mais il m'a parfois fallu relire plusieurs fois les phrases afin de bien comprendre le sens.. 
Le monde dans lequel l'auteur veut nous emmener est, à mon sens, très compliqué à comprendre à cause de l'ambiguïté des phrases, rien n'est précis, tout est flou.. 
La dernière chose que je reprocherais à ce livre c'est la fin, je la trouve bâclée, ce qui est vraiment dommage car tout au long de l'histoire on se demande ce qui a bien pu ce passé dans cet appartement et la fin, qui est censé résoudre l'intrigue, n'est pas très bien expliqué et il manque des éléments..
Par contre les promesses du livre, je trouve, ont été tenues ! Pour ce qui est des choses terrifiantes, elles sont au rendez-vous, car pour ma part il m'a fallu un moment pour pouvoir à nouveau dormir sur mes deux oreilles... 

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Mik.